L'Eau : Elément vital pour notre santé

Publié le par ANATA

Quelle eau devez vous boire pour être en bonne santé ? – J.J Bouchet – Naturopathe

 

Comment l’eau agit sur notre santé :

 

Corps humain = 80% d’eau à la naissance et 60% chez l’adulte. 43 litre pour une personne pesant 75kg.

Vieillissement = perte d’eau dans les tissus.

Un gd nbre de personne souffrent de déshydratation chronique : cause : insuffisance dans la consommation d’eau (- de 1,5litre par jour).

 

En buvant plus d’eau, on peut traiter de nombreux troubles : hypertension, cholestérol, migraines, constipation, colites, douleurs dorsales, rhumatismes, lutte contre la fatigue

 

Fonction de l’eau : n’est pas d’apporter des minéraux, mais de permettre le transport des nutriments jusqu’aux cellules et favoriser l’élimination par les reins de tous les déchets résultant du fonctionnement de l’organisme.

Ses propriétés : hydrolyse, actions biochimiques liées au métabolisme, activation des protéines et des enzymes, production d’énergie.

 

Trois critères qui conditionnent la qualité d’eau :

 

  1. un Ph proche de 6,5

Ph>7 = Ph alcalin : affaiblit le noyau cellulaire (risque de maladies cardio-vasculaire)

Ph <7=Ph acice : favorise une bonne assimilation du calcium

2.le RH2 = charge en électron d’un PH donné = oxydation
(empêche l’assimilation de l’oxygène, entraîne fatigue, état de stress, insomnie, mauvaise digestion, vieillissement des tissus, l’épaississement du sang. L’eau idéale = eau antioxydante pour rééquilibrer le terrain biologique et neutraliser les effets des autres causes d’oxydation.


3. le Rô : se mesure en Ohms, permet de mesurer la concentration en minéraux

D’après le professeur Vincent, l’eau doit avoir une résistivité supérieure à 8000 Ohms. Si l’eau est chargée en sels minéraux, l’élimination des toxines est rendue impossible.

 

Conclusion : l’eau doit être pure pour que les reins puissent éliminer les toxines. Quand les reins fonctionnent bien, le PH des urines est de 6.8.

 

Les produits de traitement de l’eau du robinet :

 

  1. Le chlore : efficace pour tuer les microbes et les bactéries, mais entraîne la formation des agents cancérigènes.

  2. L’ozone : gaz très oxydant

3. Les nitrates qui proviennent des engrais azotés polluent les nappes phréatiques, et n’épargne pas l’eau minérale. Augmentation de la pollution par le nitrate. Mais plus de 2 millions de français boivent une eau dont la teneur en nitrates est supérieure à 50mg/l.

Danger du nitrate : peuvent se transformer en agent cancérigènes et provoque chez le nourrisson une pathologie appelée « méthémo-globinémie » sorte d’asphyxie du sang.


4. Pesticides, fongicides, insecticides

  1. Le calcaire : l’excès du calcaire peut encrasser notre organisme, être dommageable pour nos artères, se dépose dans le rein et crée des calculs qui engendre des dizaines de milliers d’opérations pour les retirer.

  2. Les métaux lourds (arsenic, mercure, plomb, détergents), origine de nombreux cancers.

 

L’eau du robinet une fois bouillie détruit les éventuelles bactéries mais n’enlève aucun des éléments indésirables (chlore, nitrate, pesticides), sous l’effet de la chaleur, le carbonate de calcium se transforme en tartre.

La consommation de l’eau du robinet affaiblit le fonctionnement de l’organisme en réduisant son oscillation cellulaire, facteur fondamental de maladie.

 

Pour tester la qualité d’eau :

 

  • taux de calcaire doit être inférieur à 15 /20 mg par litre ; test de nitrates doit être inférieur à 50 mg/litre ; test du PH doit être compris entre 6 et 7

 

Les minéraux contenus dans l’eau n’apportent aucun bienfait à l’organisme qui n’absorbe que les minéraux contenus dans les fruits, légumes, céréales, algues, poissons et viandes.

Or, l’homme ne peut assimiler plus de 1% des minéraux contenus dans l’eau et que tous ces minéraux inassimilés encrassent l’organisme. L’excès de la chaux minérale et du calcaire empêche l’assimilation du bon calcium.

 

Solution pour la purification de l’eau : purification de l’eau du robinet par la technique de l’osmose inverse : utilisation d’un osmoseur domestique.

 

Conclusion : l’eau peut selon sa qualité, contribuer largement soit au retour et au maintien d’un bon équilibre, soit à l’appartition et au développement des maladies de civilisation.

Publié dans Harmonie de la Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article