Aimer son ennemi

Publié le par flo

Extrait du livre : "Du bonheur de  vivre et de mourir en paix" - Sa Sainteté : Le Dalaï Lama

 L'animosité est une force qui détruit nos qualités. Il faut donc la défier et s'efforcer de l'éliminer.

Au lieu de ressentir hostilité et malveillance envers un ennemi, mieux vaut le chérir comme on aime un maître spirituel qui enseigne la patience.

D'ordinaire, on estime normal de rendre la pareille à l'adversaire. Même d'un point de vue légal, on a le droit de se défendre.

Néanmoins, si l'on essaie de cultiver l'esprit d'éveil du fond du coeur, on s'efforce de forger une ferme attitude mentale positive, désireuse de bénéficier à autrui. En conséquence, si l'on est capable de cultiver un solide sens de compassion et de bienveillance à l'égard d'un ennemi, on sera à même d'en générer autant envers tous les êtes sensibles.

 

Si vous savez voir en l'ennemi la base suprême de l'exercice de la patience et si vous pouvez générer un sentiment encore plus fort de compassion à son égard, cela indique une pratique fructueuse.

Publié dans Harmonie Relationnelle

Commenter cet article