Conte pour Enfants : les deux frères

Publié le par flo.

Voici un conte pour enfant, qui m'a particulièrement marqué durant mon enfance.

Si mes souvenirs sont exacts, ce conte s'intitule : Les deux frères

Voici en résumé l'histoire :

Un jeune couple marié vit heureux dans leur demeure spacieux. Un jour, la jeune femme découvre qu'elle était enceinte de deux jumeaux. Elle alla voir son amie, qui est une fée et lui apprend la nouvelle. La futur mère demande à son amie de donner une bénédiction à l'un de ses enfants. Alors la fée lui dit : Voici ma bénédiction pour l'aîné de tes enfants : durant les vingt cinq première année de sa vie, il connaitra une série de malchances, de maladies, et d'infortune jusqu'à l'année de ses vingt cinq ans, où son destin basculera en sa faveur.

La future mère, mécontente de la prédiction de son amie, répliqua : "j'espère que pour mon second fils, il connaîtra désormais une vie couverte de réussite, et que rien durant sa vie ne surviendra pour barrer l'ascension de ses exploits et fortunes". Son amie, la fée lui répondit : ce que tu viens de prononcer pour ton enfant, ce n'est pas une bénédiction pour lui, mais un cadeau empoisonné qui va lui rendre la vie difficile. J'ajouterai que sa vie chanceuse ne durera que durant les vingt cinq premières années. Et que l'année de ses vingt cinq ans, sa vie va basculer en sa défaveur.

 

C'est ainsi que va se dérouler le destin des deux frères. L'aînée, des frères jumeaux, surnommé, jean le fataliste, une fois né, fut abandonné par ses parents, à cause d'une série de malchances survenues après sa naissance. Seul, élevé par les animaux de la forêt, il a grandit au milieu de la nature.

Alors que son frère jumeau, jean le chanceux, devient l'enfant gâté de ses parents. Tous ce qu'il désire, il suffit d'un signe de sa part pour obtenir l'objet de ses caprices.

C'est ainsi que Jean le fataliste, à travers une série d'infortune, apprend à affronter les difficultés du destin, apprend à accepter sa mauvaise fortune et développe un esprit fondé sur la compréhension et le service aux autres.

Alors que son frère, Jean, le chanceux, qui a obtenu durant vingt cinq ans, tous ce qu'il désire, devient un homme capricieux, orgueilleux, colérique, refusant d'écouter les moindres conseils de ses proches, croyant avoir toujours raison.

Cependant, comme l'a prédit la fée, l'année de leur vingt cinq ans, leur destin a basculé.

En effet, Jean le fataliste, qui vit avec ses amis les animaux a rencontré le jour de ses vingt cinq ans une princesse, habitante d'un pays lointain. La princesse fut tombée éperdument amoureuse de lui, le trouvant serviable, attentionné et rempli de multiples qualités.

Au même moment, Jean le chanceux, qui a réussi à devenir le roi d'une petite ville est lui aussi tombé amoureux de la princesse. Cependant, à cause de son caractère capricieux et colérique, la princesse le préfère à son frère, qui est un simple berger.

Bref, d'après mes souvenirs, l'histoire se termine sans doute par un mariage entre la princesse et Jean le fataliste. Ensuite, les deux frères vont finir par se rencontrer, et se reconnaître par l'intermédiaire de la fée, l'amie de leur parent.

Commentaires personnelles : Cette histoire m'a beaucoup appris sur la vie.

Je constate que durant notre vie quotidienne, nous sommes amenés à vivre des moments de joie et de tristesse, des moments de réussite et d'échecs, des moments où nous sommes en bonne santé, ou sommes rongés par la maladie.

Seulement, beaucoup d'entre nous, lorsque nous vivons des moments de bonheur, de réussite, d'ascension, nous devenons aveugles et cédons à l'arrivée des défauts qui nous habitent tels que l'orgueil, les caprices, la colère provoquée parce que nous n'obtenons pas ce que nous voulons.

Et c'est seulement, lorsqu'arrive les moments de tristesse, d'échecs, de maladies, que très souvent, nous commençons à voir, à se rendre compte des erreurs que nous avons commis auparavant.

Je trouve que la chose la plus difficile à faire, c'est de pouvoir conserver de façon définitive, un esprit humble, modeste, et compréhensif, lorsque le bonheur, la réussite nous accueille dans ses bras, sans être aveuglé par le confort, l'orgueil et les désirs capricieux.

Souvent, durant cette période, c'est surtout les personnes qui nous font du mal, qui nous critiquent, qui sont nos véritables "Professeurs", car ils nous enseignent à rester humbles et nous aident vraiment à conserver cet esprit d'humidité, qui nous permet de continuer à avancer.

Publié dans Harmonie de Vie

Commenter cet article

streaming 16/07/2010 14:56


J'adore votre site, je vous remercie pour votre aide et je suis pleinement d'accord avec vous. Bref, votre blog est bon, votre site m'a ouvert les yeux. PS : Par hasard, auriez-vous d'autres blogs
à me recommander ?