Ce qui vit le Sage

Publié le par flo.

Extrait du livre tiré de Jacques E. Deschamps "Réponses pour ouvrir sur soi et sur la vie les portes de la sagesse


Voici une invitation à la réflexion de la défintion d'un sage selon Jacques E. DESCHAMPS qui mérite votre attention.





Le Sage est une oreille ouverte au grand silence. La gloire et ses tambours ne l'impressionnent pas. Dans les rues de la ville et le fracas des hommes, il marche, indifférent aux cris et aux rumeurs sans que rien ou que nul n'interrompe sa route.


Sans vouloir la beauté, sans craindre la laideur, il ouvre de ses yeux la porte des septs mondes.

Le sage est un soleil dans l'ombre de son coeur. Dans le coeur de l'adulte, il voit un coeur d'enfant, il puise en lui sa force et sans faire un seul pas, il franchit  les déserts et pénètre les âmes. Il n'aime pas souffrir, mais, quand il souffre, alors il chérit sa souffrance et la change en bonheur.

Il ne possède rien,il est riche de tout, sans terre et sans maison, il est partout chez lui, sans rêver au sommet, il gravit la montagne, sans gravir la montagne, il est sur le sommet, marchant hors des chemins, il ne se perd jamais.

Non, le sage est un être humain très ordinaire. Pas besoin de courir le monde à sa recherche : il vit paisiblement dans le coeur de chacun. Il attend pour parler, que celui qui l'abrite ouvre enfin son regard, son oreille et son coeur.

Commentaire : J'aime beaucoup le passage de ce texte, car, l'auteur du livre décrit le sage comme une personne accessible, un être humain ordinaire, qui vit en chacun de nous. Il nous invite à mieux écouter notre coeur et à ouvrir notre regard. Je pense qu'il veut dire "regarder avec son coeur et non pas avec ses yeux". Car parfois, le coeur peut voir et entendre ce que nos yeux refusent de voir et ce que nos oreilles refusent d'entendre.

Pour l'auteur, le sage est un être humain qui refuse de souffrir, c'est une réalité qui est propre à nous tous. Cependant, ce qui fait la différence entre un sage et un être humain, c'est qu'il réussit à trouver la force de changer sa souffrance en bonheur.

C'est un niveau très élevé que personnellement, je n'ai pas encore réussi à atteindre mais que j'essaie de réfléchir et d'analyser les différents étapes possibles.

Selon ma propre analyse : je trouve que c'est une théorie qui est loin d'être facile à réaliser, quand on vit une situation dans l'instant t. Cependant, c'est avec le recul, le soutien de son entourage et l'analyse approfondie de la situation vécue dans toutes son objectivité, en s'entraînant, que la blessure devient moins importante, que l'idée nous vient de transformer cette souffrance en richesse personnelle acquise, en leçon de vie, pour créer le bonheur futur.

Publié dans Harmonie de Vie

Commenter cet article

Horus Le Faucon Blanc 26/02/2007 02:37

Je te remercie d'avoir mis en évidence la définition d'un sage. Si je dois définir ma profondeur d'âme dans toute sa simplicité au quotidien, je pense que celle dont tu as extraite pour nous en parler est une réalité que je vis dans mon existence ordinaire. Lumière sur toi, continue de rayonner pour nous tous.
 
 
 

mireille 05/02/2007 23:18

Bonsoir Flo,Nous avons la même analyse.Merci pour cet article qui me redonne courage.Mireille