Une gestuelle énergétique : les Mudras

Publié le par flo.

Extrait du livre "Les Mudras :

une gestuelle énergétique" de Philippe Vincent

 

Définition du mot "Mudras" : c'est un terme sanscrit qui définit un ensemble de gestes rituels et symbolique accomplis avec les mains. Fruit d'une connaissance ancestrale, en usage dans les traditions religieuses et spirituelle. On dit que les mains sont le prolongement du cerveau, en activant les zones de la main, nous réussissons également à réveiller les capacités correspondantes du cerveau. Les mudras, utilisés dans la pratique des arts martiaux : judo, aïkido, taïchi, gestuelle qui codifie des postions de la main, en usage dans les monastères se retrouvent dans les rites religieux, la danse. 

 

Ce qu'apporte les mudras : une maîtrise de soi sur les plans physique, psychique et spirituel. 

Elles contribuent à une meilleure gestion des énergies en détendant les différentes zones du corps et des organes, une meilleure efficacité dans le travail, les projets, les activités sportives ou intellectuelles, une meilleure connaissance de soi, en libérant des peurs et en restaurant la confiance en soi.

Ce toucher de nos mains nous met en condition d'ouverture et de vigilance par rapport à nous même et à notre environnement. Parce que nous sommes issus de l'univers, nous en possédons au plus profond de nous toutes les données. Les mudras permettent d'activer cette connaissance inconsiente. Ces gestes ouvrent des chemins vers un mieux être. Leurs simplicité les rend accessibles aux enfants, aux personnes âgées et aux malades.

 

La pratique du mudras : trois fois dans la même position, ce pendant quelques secondes. Pratiquer soit dans la position debout (inspiration longue, expiration brève), pour les personnes actives, position allongée (inspiration brève, expiration longue), pour les personnes malades, position assise en tailleur (inspiration longue, expiration longue), si nous souhaitons associer le mudras à la médition.

 Position des mudras

 Apport du mudras, heure de la pratique

 

 Mudra du cerveau : aide la fonction de communication, dégage l'esprit, nous aide à ne pas perdre de vue notre chemin spirituel, permet de respecter nos pensées et de les exprimer en harmonie. Permet de voir la finalité de nos actions en se projetant dans les situations. Conseillé de le pratiquer vers midi et vers 18h

 Mudra du coeur : libère la colonne vertébrale, aide à résoudre les problèmes intellectuels, émotionnels, physiques. Favorise l'esprit de synthèse, permet d'envisager l'avenir avec confiance (par exemple : personne à la recherche de travail)

Conseillé de pratiquer entre 9h et 10h : le matin ainsi qu'entre 15h  et 16h : heure au cours de laquelle notre activité se calme.

 
 

 Mudra de l'estomac :centre où sont stockés, nos angoisses, le mudra de l'estomac permet l'auto-régulation, redonne l'envie de s'alimenter correctement, développe notre rayonnement magnétique sur les êtres, active le système vasculaire au niveau de la base du cou et de la zone des cordes vocales.

Conseillé de pratiquer entre 10h et 11h ainsi qu'entre 16h et 17h

 Mudra de la gorge : mettre en fonction le tube digestif, les glandes salivaires, l'oeil droit : trois éléments qui détermine la sensation d'être vivant dès l'absorption du petit déjeuner. Donne la joie de vivre, décharge les angoisses de la nuit, atténue le stress, libère les tensions des épaules, stimule la curiosité

Conseillé de pratiquer : le matin entre 8h et 9h ainsi qu'une heure avant de se coucher

 
 

 Mudra du nez : mudras du flair, permet de libérer de la peur d'ouvrir des chemins inconscients, facilite la capacité de récupération physique et psychique, augmente la vigilance cérébrale, permet de se recentrer, sentiment de sécurité,

Conseillé de pratiquer après chaque repas ainsi qu'après un stress important

 Mudras de l'intestin : permet le relâchement des côtes et des genoux, apporte la possibilité de réfléchir dans notre sommeil et de trouver des réponses, enlève l'impact ds mots et de la violence physique

Conseillé de pratiquer vers 10h et 14h, moment où le hara perd de son intensité vibratoire (moments où l'intestin se repose)

 
 

 Mudra du rein : Stimule la fonction d'éliminer les excès émotionnels et affectifs de la journée par l'élimination  par l'urine "l'eau intérieure" après chaque stress, donne plus d'intensité à la voix, la parole

Conseillé de pratiquer entre 7h et 9h du matin.

 Mudra mental supérieur : être efficace et tenace tant que l'oeuvre n'est pas achevée, apporte le plaisir d'être un homme accompli, permet de repositionner l'oreille interne et donc de retrouver le sens de l'équilibre. Restaure la puissance  et l'acuité visuelle, équilibre l'activité des deux hémisphères cérébraux.  Permet d'être présent de manière égale dans les moments douloureux ou heureux

Conseillé de pratiquer entre 9h30 et 11h et entre 14h et 16h où le cerveau consomme beaucoup

 
 

 Mudra "diaphragme, rate, foie" : détend le milieu du dos, le bas des reins, apporte le plaisir d'exprimer son amour aux êtres et aux choses, ouvre la porte à la communication avec notre guide intérieur, enlève la peur d'être touché physiquement et psychologiquement.

Conseillé de pratiquer vers 9h et 13h30, période où la digestion en sollicitant la rate et le foie ralentit les fonctions cérébrales, aborbant toutes nos énergies.

 Mudra "la zone génitale émotionelle" : libération des vertèbres dorsales et des articulations du poignet, affranchissement des peurs du passé et d la peur de ne pas avoir le temps de tout faire. Accepter que le temps qui nous a été imparti est bien celui dont nous avons besoin pour être heureux, nous réaliser, sentiment de pouvoir être aimé. Mudra destiné à une meilleure gestion du temps. Préférable de le pratiquer après avoir bu un verre d'eau.

Conseillé de pratiquer entre 15h et 18h, période où le système mentale se déconnectant de la zone génitale devient plus fragile et est moins bien irrigué par l'énergie vitale qui remonte du chakra de la zone génitale;

 

Mudra de la "zone génitale physique" : détend le bassin et le sacrum, permet l'ouverture des dimensions inconnues du cerveau, permet d'être serein devant la maladie et la mort (de soi et des autres)

Conseillé de pratiquer après les repas de midi et du soir, car l'alimentation fournit l'énergie à la zone génital.

 

Publié dans Harmonie de la Santé

Commenter cet article

clémence 08/12/2010 16:40



bonjour,


bravo pour le site, mais faut il inverser le sens des mains dans les mudra lorsqu'on est une femme? merci



Isabelle Noiret 11/10/2010 21:42



Bonjour et Merci pour l'article sur les Mudras, il est bien fait et abordable en terme de pratique.


Bonne Continuation


Isabelle



Laurence DELBART 19/08/2010 13:47



Bonjour


Merci à Philippe VINCENT pour son merveilleux livre sur les mudrâs


par contre, page 94 concernant le mudrâs du mental supérieur, Philippe parle de la pression des majeurs sur le dos de la main, mais par rapport au dessin du mudrâs, je me demande si il n'y a pas
une petite erreur, ou si j'ai mal compris tout simplement, car il n'y a pas de pression des majeurs ?????


merci de votre réponse


NB : si c'est possible, me serait t'il possible d'avoir l'adresse mail de Philippe VINCENT, je suis thérapeute spécialisée en hypnose Ericksonienne et thérapies brèves ; PNL EFT, je travaille
aussi en massage californien et Coréen, et j'ai quelques questions à lui poser par rapport à despatients présentants des pathologies spécifiques et qui sont des  "cas rebelles"


merci de tout coeur


Laurence



reup 20/02/2007 22:31

bravo pour la construction du site, c'est juste pas chiant du tout quand on veut imprimer ou copier du texte.... toutes mes félicitation

mireille 20/01/2007 22:30

Bonsoir Flo :0010:Merci pour ton passage sur mon second blog ainsi que pour ton complément d'information.J'ai imprimé ton article car je le trouve intéressant et vais essayer de pratiquer certains mudras.Merci d'être toi.Bonne continuationMireille