Les couleurs de l'Espoir

Publié le par ANATA

                        Pour fêter l’anniversaire du blog « Les Cinq Eléments du Bien Etre », 
 

Voici un message adressé aux :

 

Personnes malades, handicapées, privées d’une capacité visuelle, ou auditive ou fonctionnelle, aux personnes rongées par la misère et la pauvreté, aux personnes seules et abandonnées, aux personnes qui se sentent désespérées :





 

 

LES COULEURS DE L’ESPOIR

 

 

Ne laisse pas la maladie ronger ton espoir,

Ne laisse pas la richesse et le confort aveugler ton regard

Ne laisse pas la fierté et l’orgueil étouffer la clarté de ton esprit,

Ne laisse pas la calomnie, la médisance, le mépris enlever ta sérénité,

Même si défiguré, même si amputé, même si privé d’un membre de ton corps,

Il t’arrivera souvent de plonger dans le désespoir,

Alors accepte cette faiblesse, car elle est humaine,  

 

Laisse alors ouvrir ton cœur

Et apprends à maintenir la flamme de ta volonté allumée,

Garde précieusement au fond de toi ta volonté de rebondir,

Même étant tombé dans la pauvreté, la solitude, l’abandon, ne laisse surtout pas appauvrir ta force intérieure, ta rage de vaincre, ta richesse intérieure qui représentent ta réelle identité,


Ne pense pas que tu sois le plus fort, quand tout te réussit, car , tu es devenu le plus vulnérable avec la fierté qui t'aveugle

Ne pense pas que tu sois le plus faible, quand tout t'échoue, car, tu deviens alors plus lucide et attentif à tes actes et paroles,

 

Face aux obstacles, aux difficultés, aux déceptions et frustrations

Avance sur la voie qui t’a été destinée,

Même si tu sais quelque part que cette destinée est déjà toute tracée,

Sois en le maître de ton destin,

Provoques en le changement

Peu importe les difficultés qui t'attendent,

Aussi élevées que le sommet de la montagne, aussi immenses que la profondeur de la mer,

Continue d’avancer jusqu’au bout de cette longue route de vie,

Ne l’interromps pas, même si parfois, cela peut te faire pleurer,

Avance, accélère, mais parfois, il faut savoir ralentir un peu avant de repartir, et freine quand tu as besoin, car le moteur a besoin de repos,

 

 

Peu importe les difficultés,

Aussi élevées que le sommet de la montagne, aussi immenses que la profondeur de la mer,

Continue d’avancer jusqu’au bout de cette longue route de vie

Avec pour compagnons le courage, la volonté et la confiance en la vie.

Publié dans Harmonie de Vie

Commenter cet article