L'Ayurveda

Publié le par flo.

 

Voici l'Extrait d'un texte sélectionné dans l'ouvrage intitulé "Le Retour du Rishi" de Deepak Chopra

Présentation de l'Auteur tirée de la couverture du livre : Deepak Chopra, docteur en médecine, endocrinologue depuis 1971, ancien chef de clinique de New England Memorial Hospital, à Stoneham et président depuis 1985 de l'association Américaine de Médecine Ayurvédique, est actuellement directeur médical du Centre d'Ayurveda Maharischi situé à Lancaster, dans le Massachusets (USA). Il fait régulièrement des tournées de conférences sur l'Ayurvéda et la santé aux Etats Unis et dans le monde entier. Il est venu plusieurs fois en France (Paris, Bordeaux) où il a participé à une émission sur FR3. Il vit à Lincoln dans le Massachusets avec sa femme, Rita e leurs deux enfants, Mallika et Gautama.

 

 

 

Notre vie semble ainsi faite qu'elle nous rappelle sans cesse que tout est sujet au changement et cause de chagrin. Il n'est pas nécessaire de suivre la dépouille d'un grand homme (contexte : la mort de Nehru) pour comprendre cela.

"La maladie, la guerre, la vieillesse, la mort nous rappelle régulièrement cette réalité. Pour ne pas sentir que tout ce que j'aime repose sur du sable, je cherchai des solutions du côté de la médecine. Mais les énigmes de la vie sont plus troublantes que cela. On ne les résout pas simplement en disséquant un cerveau à dix roupies ni en apprenant totues les autres recettes de la médecine moderne".

Du fait même que le décor change à chaque seconde de chaque jour, c'est bien sur du sable que la vie repose. Mais le choix nous est donné d'enraciner nos pieds dans l'univers. Telle est la révélation de l'Ayurvéda. C'est la conscience  qui sous-tend notre existence, et dans la méditation on découvre qu'elle seule constitue l'aspect non changeant de la vie. Elle s'est muée en la toute première impulsion d'intelligence contenue dans la première cellule qui devint vous et moi : guère plus qu'un frissonnement de vie au moment de la conception, mais contenant cependant l'information totale de l'univers.

L'Ayurvéda dit ceci : "Prêtez attention à cet aspect immuable de vous même. Il est parfait. A la source de la vie et uniquement là, on trouve la paix, l'harmonie et la joie sans faille de la béatitude.

On s'aperçoit que sous la diversité évidente perçue par nos sens demeure une totalité unifiée. Il nous est impossible d'appréhender cette réalité plus profonde par une perception fragmentée. On en peut y goûter que par le mécanisme de la transcendance. La séparation, la fragmentation, la peur, l'insécurité, l'hostilité, surviennent parce que nous avons perdu le contact avec ce continuum de vie  qui est à la source de toute création. Lorsque le contact s'est établi, nous prenons conscience que le Soi, le rishi, n'est autre que cette unité, et que cette unité n'est autre que le Soi. En même temps que cette réalisation, surgit la compassion. Avec la compassiohn, vient l'amour, et avec l'amour, la paix.

Voilà ce qui doit se produire si nous voulons résoudre les problèmes que nous mêmes avons crées. Ce sont nos pensées malades qui ont crée notre monde imparfait. Aujourd'hui, pour y remédier, il nous faut apprendre à voir les autres à la lumière de l'Amour. Lorsque l'Amour naîtra en nous , il naîtra dans l'ensemble du monde.

Publié dans Harmonie de Vie

Commenter cet article