Le Lâcher Prise

Publié le par flo.

« LE LACHER PRISE : c’est dire oui à la vie » de Rosette Poletti et Barbara Dobbs

   

 

Définition : c’est accepter de s’ouvrir à l’imprévu, de modifier son interprétation et son regard, c’est aussi de faire le deuil de quelque chose à quoi on tenait, c’est encore pardonner et mettre son attention sur ce qui est ici et maintenant.

1. les croyances et les habitudes :

- les cinq messages contraignants : sois fort, sois parfait, acharne toi, dépêche toi, fais plaisir

Solutions : Identifier les messages reçus, se donner des permissions nouvelles, lâcher prise des interdits et des croyances limitantes.

  2. la codépendance

Définition : Etre préoccupé par ce qui est à l’extérieur de nous, nous perdons contact avec notre être véritable : pensées, émotions, décisions, choix, expériences, désirs, intuitions, aspirations. C’est quelqu’un qui tente de « sauver les autres » sans tenir compte de ce qu’elle ressent, c’est quelqu’un qui se laisse manipuler.

Solution : prendre conscience,

 3. Le lâcher prise des buts dépassés

L’attachement à des buts est un obstacle au lâcher prise.  Ce n’est pas le fait d’avoir des buts mais la force de l’attachement à ces buts, l’identification aux buts que l’on poursuit. Tenir à la réalisation de ses buts plus qu’à tout le reste rend fragile. L’angoisse et la peur peuvent s’infiltrer dans l’esprit. La paix ne peut plus règner, le bonheur s’en éloigne.

Solution : être ouvert au fait qu’il y aura peut être à modifier ses buts, à renoncer à ses buts, à en changer.

 4. Lâcher prise des émotions négatives : le ressentiment, la rancune, la haine, le désir de vengeance ou encore la peur

Solutions en étape :

 -         prendre conscience de ses émotions

 -         réaliser que ces sentiments sont en nous et qu’ils n’ont rien à voir avec la réalité. Nous nous rendons malheureux, parce que nous nous agrippons sur des illusions, des buts irréalistes.

-         ne pas s’identifier avec le sentiment négatif.

 -         changer soi même, c’est lâcher prise du désir de voir les autres changer.

  5. Lâcher prise du ressentiment

Celui qui vit la douleur d’avoir subi l’offense ne peut atteindre la paix intérieure qu’à travers le lâcher prise que représente le chemin du pardon. Cela permet de s’accrocher au passé et de vivre dans un ressentiment constant.

 Il faut savoir pardonner les autres et se pardonner afin d’avancer, de laisser le passé derrière soi et porter son attention au présent.

 6. Changer ses croyances limitantes

 - Nos pensées émanent de nous et peuvent être contrôlées par nous

 (technique : affirmer son attention de changer ses pensées, si elles viennent vers nous, imaginez qu’elles se transforment en feu d’artifice laissant place à une pensée désirable.

 -    on peut dépasser ses échecs, ses manques et ses habitudes limitantes en les laissant derrière soi.

 7. Changer ses attentes

Lorsque les personnes ont des attentes dépendantes vis à vis de leur entourage et des situations qu’elles rencontrent, elles se trouvent dans un état désagréable et ne lâche pas prise.  

 Solution : remplacer une attente par une préférence (c’est un désir que s’il n’est pas satisfait n’engendre pas de tensions ou de mal être et n’amène pas à se sentir émotionnellement séparé des autres). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Harmonie Relationnelle

Commenter cet article

jean-philippe 20/06/2010 17:32



Bonsoir, comment avec un peu d'entrainement en relaxation,Sophrologie vous pouvez reprendre confiance estime en vous!Venez visiter mon blog http://eclosion83136.canalblog.com Je vous souhaite un
bel été. avec toute ma sympathie. Jean-philippe



mireille 29/03/2006 18:07

"deuil de quelque chose à quoi on tenait" : j'y arrive tout doucement, mais sûrement. Cela en vaut la peine pour moi et ma petite famille.Bonne continuation.Mireille